Handball Val de Meuse : site officiel du club de handball de MONTIGNY LE ROI - clubeo

Un réveil trop tardif pour les seniors garçons 1 face à Froncles

14 novembre 2017 - 10:42

Ce samedi 11 Novembre, les seniors garçons « 1 » du Hbc Val de Meuse recevaient l’équipe de Froncles.

Effectif du Hbc Val de Meuse : David Parmentier (gd), Robin Chaffaut (8 buts), Johan Colson (7 buts), Gael Heraud (3 buts), Sebastien Viprey (3 buts), Loukas Benard (2 buts), Antoine Parmentier (2 buts), Guillaume Péricard (1 but) et Forent Robinet (1 but).

 

Le début de la rencontre est très compliqué pour les joueurs du Hbc Val de Meuse, qui sont trop timide en attaque et en défense, laissant jouer librement les joueurs de Froncles. Les visiteurs en profitent pour inscrire un 0-3 en 3 minutes. Les locaux réagissent que partiellement, revenant à 2-3, mais une nouvelle fois la défense n’y est pas, Froncles mène au score 2-8 (12ème minute), l’écart se creuse jusqu’à 7 buts d’avance en faveur des visiteurs, 6-13 à la 23ème minute de jeu. Juste avant la pause, les bassignots réagissent, pour revenir à 5 buts et rentrer aux vestiaires en concédant un score de 9-14.

 

Le début de la seconde période est la copie de la première, trop timide les joueurs du Hbc Val de Meuse laissent les visiteurs imposer leur jeu. Froncles en profite une nouvelle fois pour creuser l’écart et mène de 9 buts à la 45ème minute, 13-22.

C’est le moment choisi par les joueurs de Val de Meuse de se réveiller et enfin jouer au handball. Quinze minutes, c’est le temps restant, quinze minutes durant lesquelles les locaux inscriront 14 buts leur permettant de revenir à 27-28, à la 59ème minute. Les bassignots auront même une occasion d’égaliser, qui malheureusement sera hors cadre. Froncles inscrira son 29ème but de la rencontre et remporte ce match sur le score de 27-29.

 

Les joueurs de Val de Meuse peuvent nourrir de regrets, mais pas sur la dernière occasion, mais sur les 45 premières minutes du match, où ils auront totalement laissé jouer l’équipe de Froncles. Malgré un sursaut d’orgueil et une opportunité d’égalisation, le réveil était trop tardif et l’écart trop important.

Commentaires

PORTES OUVERTES CHANNAUX